Sagesse
“Donner, c’est épargner, même si l’on donne à un vaurien”
Luluwa (RDC)
Celui qui donne recevra des autres lorsqu’il sera dans le besoin
Site Google  
Vous lisez le Quotidien du Mercredi 25 avril 2012 paru à Porto-Novo n°: 1983 année d'édition: 8  
“Donner, c’est épargner, même si l’on donne à un vaurien”   |  Luluwa (RDC)       Ça trompe   |  CRISE D'EXCROISSANCE       Lokossa   |  Un faux gendarme mis aux arrêts       Santé   |  Urticaire : comment se soulager plus vite       Sursaut patriotique et veille citoyenne   |  Après la révision, la bataille de la Lépi ?       d’Edgar Gnimavo   |  Le service public doit changer son fusil d'épaule       Contrôle routier   |  Le Cnsr aux trousses des véhicules sans pièces       Porto-Novo   |  La fête du 1er Mai se prépare       DDCAT   |  Les hôteliers de l'Ouémé Plateau à l'école       Condition de détention au Bénin   |  Une préoccupation pour le Médiateur de la République       Parlement   |  Les députés autorisent la ratification du CADE       Après son passage sur l'émission ''Zone franche''   |  Candide Azannaï écouté par le chef de l'Etat       Savalou   |  Amour Adofoé présenté au procureur de la République près le tribunal de première instance        Convention de l'UN   |  Risques de blocage        Audience au palais de la Marina   |  Soglo et Yayi débattent de l'actualité nationale et internationale       Régulation   |  Les excès de la presse écrite au centre d'un atelier régional       Paix et de sécurité au Bénin   |  Un atelier sur l'implication des organisations de la société civile       1ère conférence des préfets de l'année 2012   |  La situation intérieure des départements au cœur des débats        Hêvié/ Abomey-Calavi   |  Placide Azandé remet en cause les travaux de lotissement       Démangeaisons   |  Pourquoi j'ai toujours envie de me gratter ?       Ligue des Champions   |  Chelsea fait tomber Barcelone       Tournoi olympique de football   |  Le Sénégal ouvrira la compétition face à la Grande-Bretagne       France   |  Entre Nicolas Sarkozy et les syndicats, la guerre est déclarée       Union Africaine   |  Réunion sur le Mali, la Guinée-Bissau et les Soudans       Tunisie   |  Plus de visa pour les ressortissants des pays du Golfe       Mali   |  Le Premier ministre s'apprête à nommer le gouvernement de transition       
international
Tunisie
Plus de visa pour les ressortissants des pays du Golfe

Le président tunisien, Moncef Marzouki, a annoncé mardi 24 avril que les ressortissants des pays du Golfe seraient exemptés de visas dès le mois de mai. Une mesure destinée à relancer le tourisme qui "dépendait essentiellement de l'Occident".

La Tunisie regarde aujourd'hui vers les pays du Golfe. Et pour le démontrer, le président tunisien Moncef Marzouki, en visite au Qatar, a annoncé la mise en place d'une nouvelle mesure qui devrait satisfaire les six monarchies pétrolières de la région. " Nous avons décidé d'exempter du visa tous les ressortissants des pays (arabes) du Golfe ", a-t-il déclaré mardi 24 avril, dans les lignes du quotidien pan-arabe Al-Hayat.

Cette mesure " qui entrera en vigueur le 1er mai ", a pour objectif premier de " développer le tourisme ", secteur qui s'est effondré suite à l'insécurité qui a suivi le soulèvement l'an dernier contre le régime du président Zine El Abidine Ben Ali.

 

"Bonnes" relations avec Riyad

" Notre tourisme dépendait essentiellement de l'Occident, ce qui en faisait un tourisme des pauvres ", a expliqué Moncef Marzouki, qui souhaite désormais attirer en Tunisie " nos frères du Machreq et du Maghreb ". Ainsi, le pays " ne sera pas indéfiniment prisonnier de ses relations " avec les pays du nord de la méditerranée, a-t-il espéré.

Quant à ses relations avec l'Arabie Saoudite, qui a ignoré jusqu'à présent les appels tunisiens d'extrader l'ancien dictateur Ben Ali, elles sont " bonnes " selon Moncef Marzouki. " Nous développons des relations fraternelles (avec l'Arabie saoudite), mais nous maintenons aussi le droit de réclamer cet homme ", a-t-il expliqué.