Sagesse
“Le flagorneur trait pour lui-même, il ne trait pas pour ses enfants."
(Burundi)
Les succès du flatteur sont de courte durée.
Site Google  
Vous lisez le Quotidien du Vendredi 01 juin 2012 paru à Porto-Novo n°: 2007 année d'édition: 8  
“Le flagorneur trait pour lui-même, il ne trait pas pour ses enfants."   |  (Burundi)       Ça trompe   |  L'OEIL DES MAÎTRES       Sit-in au Mef   |  Les travailleurs de Bénin control dispersés par la police       1er juin   |  A quoi sert la journée internationale de l'arbre ?       Bénin-Mali/Eliminatoires Can 2013 et mondial 2014   |  Amoros et les Ecureuils condamnés à l'exploit       d’Edgar Gnimavo   |  Retour de manivelle       Après les premières pluies   |  Le grand retour des nids de poule à Porto-Novo       Séminaire sur l'élévation Spirituelle   |  Maître DAO vole au secours des Porto-Noviens       Islam à Porto-Novo   |  L'imam central Houzeifath Hamzath installé ce jour       Parlement   |  Rogatien Biaou en route pour la Hcj       Règlementation bancaire au Bénin   |  Les députés dotent le Bénin d'une loi       André Assè et compagnons comparaissent devant le tribunal le 2 Aout   |  -       Ville de Porto-Novo   |  Une flore inchangée entre deux 1ers juin       Construction de l'aéroport de Tourou   |  Les travaux relancés depuis hier       Nouvelles méthodes d'enseignement de l'Arabe   |  Dr Abdelhamid Chitou Sanni forme 40 enseignants       Festival   |  L'aire culturelle Yom en fête à Djougou       Insécurité au Bénin   |  L'Américain enlevé retrouvé dans le Mono       Eliminatoires coupes du monde et des nations   |  Daniel Didavi dit non au Bénin       Interview du premier homme qui a marché sur la Lune   |  -       Colombie   |  Roméo Langlois de retour en France ce jour       Malawi   |  Le parlement abolit une loi contraire à la liberté de la presse       Congo   |  Deux enfants du président Sassou Nguesso candidats aux législatives       L'UE renforce ses sanctions contre la junte en Guinée-Bissau   |  -       Trésor public : cherche 7 milliards pour fin mai   |  -      
a la une
Sit-in au Mef
Les travailleurs de Bénin control dispersés par la police

Pour mieux se faire entendre, les travailleurs de Bénin-contrôle ont manifesté un sit-in hier dans la cour du ministère de l'économie et des finances. Mais ces travailleurs seront très tôt dispersés par la police faisant plusieurs blessés.

Les travailleurs de Bénin-contrôle ont choisi la journée de ce Jeudi 31 mai 2012 pour assiéger le Ministère de l'Economie et des Finances demandant la levée de la décision de suspension du contrat de la société dont ils sont des salariés. Ces employés de Bénin-contrôle qui n'entendent pas être les principales victimes de la suspension provisoire du programme de vérification des importations se sont visiblement préparés en conséquence. Ils ont décidé de manifester pendant les trois jours sans répit même s'ils doivent subir la faim et les autres caprices de la nature. A défaut d'être reçus par le ministre lui-même, c'est plutôt le Directeur de cabinet Mr Servais Adjovi qui a reçu la motion des travailleurs. Et à Victor Eklou secrétaire général du syntra Beco de dire combien ses 509 collègues et lui ont faim, et n'ont plus où dormir. Ils implorent donc la clémence de l'autorité afin qu'elle leur rétrocède leurs emplois confisqués. " L'homme qui a faim n'est pas libre, il peut développer des vices qui mettent automatiquement en péril la liberté de toute une nation " a-t-il ajouté. Décidés de rester sur les lieux de manifestations, les manifestants se verront dispersés par la police à coups de matraques

Ils se retrouveront plus tard à la bourse du travail où ils ont bénéficié du soutient de la Cgtb et de la Cstb. Comme quoi, cette lutte ne fait que commencer…

Gérys Hadégbé (Stagiaire)