Sagesse
“Donner, c’est épargner, même si l’on donne à un vaurien”
Luluwa (RDC)
Celui qui donne recevra des autres lorsqu’il sera dans le besoin
Site Google  
Vous lisez le Quotidien du Mercredi 25 avril 2012 paru à Porto-Novo n°: 1983 année d'édition: 8  
“Donner, c’est épargner, même si l’on donne à un vaurien”   |  Luluwa (RDC)       Ça trompe   |  CRISE D'EXCROISSANCE       Lokossa   |  Un faux gendarme mis aux arrêts       Santé   |  Urticaire : comment se soulager plus vite       Sursaut patriotique et veille citoyenne   |  Après la révision, la bataille de la Lépi ?       d’Edgar Gnimavo   |  Le service public doit changer son fusil d'épaule       Contrôle routier   |  Le Cnsr aux trousses des véhicules sans pièces       Porto-Novo   |  La fête du 1er Mai se prépare       DDCAT   |  Les hôteliers de l'Ouémé Plateau à l'école       Condition de détention au Bénin   |  Une préoccupation pour le Médiateur de la République       Parlement   |  Les députés autorisent la ratification du CADE       Après son passage sur l'émission ''Zone franche''   |  Candide Azannaï écouté par le chef de l'Etat       Savalou   |  Amour Adofoé présenté au procureur de la République près le tribunal de première instance        Convention de l'UN   |  Risques de blocage        Audience au palais de la Marina   |  Soglo et Yayi débattent de l'actualité nationale et internationale       Régulation   |  Les excès de la presse écrite au centre d'un atelier régional       Paix et de sécurité au Bénin   |  Un atelier sur l'implication des organisations de la société civile       1ère conférence des préfets de l'année 2012   |  La situation intérieure des départements au cœur des débats        Hêvié/ Abomey-Calavi   |  Placide Azandé remet en cause les travaux de lotissement       Démangeaisons   |  Pourquoi j'ai toujours envie de me gratter ?       Ligue des Champions   |  Chelsea fait tomber Barcelone       Tournoi olympique de football   |  Le Sénégal ouvrira la compétition face à la Grande-Bretagne       France   |  Entre Nicolas Sarkozy et les syndicats, la guerre est déclarée       Union Africaine   |  Réunion sur le Mali, la Guinée-Bissau et les Soudans       Tunisie   |  Plus de visa pour les ressortissants des pays du Golfe       Mali   |  Le Premier ministre s'apprête à nommer le gouvernement de transition       
a la une
Lokossa
Un faux gendarme mis aux arrêts

Un individu qui s'est illustré dans les actes d'escroquerie, du faux et usage de faux, d'usurpation de titre et d'extorsion d'argent et de vivre en se passant pour un officier de la gendarmerie est tombé dans les mailles de la police. Il a été présenté au procureur de la république près le tribunal de première instance de Lokossa avant-hier.

Sous peu, le supposé gendarme en service à la brigade territoriale de Lokossa s'est lancé à la trousse des paisibles populations. Au cours de son périple, il a réussi à se faire des crédits dans tous les points de vente et chez les commerçantes de vivres. Le faux gendarme avance à chaque fois comme argument : ''ah ! Je viens d'oublier mon portefeuille au service. Vous n'avez pas à vous inquiéter car je suis en service à la brigade. Je reviendrai vous restituer vos sous ''. Habillé en uniforme, il a ainsi réussi à passer des nuits dans des hôtels de la ville, à s'offrir de bons plats dans les meilleurs restaurants, à se faire des prêts et dérober des engins de ses hôtes. Alertée, la police a mis en branle sa machine d'investigation et a réussi à lui mettre la main dessus le week-end dernier. Après un court séjour dans les locaux du commissariat de Lokossa ou il a essuyé les coups de matraque et de rangers, il a été déféré.

Aristide F. Hounkpêvi (correspondant Mono Couffo)